Conseil et astuce pour réduire son préavis

 

 

Réduire son préavis : Nos conseils


Vous envisager de faire construire une maison. Pour cela il vous faudra trouver et acheter un terrain. Voici quelques conseils pour déjouer les pièges.


1 - Terrain constructible

Vérifier tout d’abord que le terrain est constructible. Rendez vous à la mairie pour consulter le plan locale d’urbanisme (PLU). Demander également un certificat d’urbanisme pour voir s’il n’y a pas de limitation de propriété.

2 - Emplacement et superficie

Il est préférable de choisir un terrain plat, non enclavé et pas trop loin d’une route. Les frais de viabilisations seront beaucoup plus importants pour les terrains pentu et enclavé.

La superficie minimum ne devrait pas être inférieur à 400m² si vous voulez bénéficier d’un minimum de verdure.

3 - Les lotissements

Si vous envisager de d’achetez un terrain en lotissement consulter le règlement de celui-ci au préalable. En effet dans certains lotissement certain aspect son imposé (type de tuile,…) et cela peut entraîné un surcoût.

4 - La viabilisation

Pensez au coût de la viabilisation (raccordement au réseau d’eau, d’électricité, de téléphone,…) quand vous achetez un terrain. Le coût de cette opération est souvent non négligeable.

5 - La nature du sol

Attention a la nature du sol, certains terrains (comme l’argile) travaille beaucoup et nécessite des fondations spécifiques.

6 - Le sous sol

Vérifier qu’il n’y ait pas de nappe phréatique ou d’ancienne galerie dans le sous-sol permet d’éviter bien des mauvaises surprises.

7 - La pollution

Le terrain peut avoir été occupé par une ancienne entreprise et être maintenant pollué. Vérifier ce point avant l’acquisition

8 - Le voisinage

Un voisinage bruyant peut vite devenir très inconfortable. Faites attention a la circulation, à la présence de ligne de chemin de fer, couloir aériens...